in

Facebook va-t-il quitter l’Europe ?

En conflit avec la CNIL irlandaise qui veut lui imposer de suspendre le transfert des données de ses utilisateurs européens vers les Etats-Unis, Facebook a d’abord menacé de quitter l’Europe avant de se raviser. Le géant américain n’ayant pas agi dans les délais, l’affaire est aujourd’hui devant la Haute Cour de Justice Irlandaise et Facebook s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 4 % de son chiffre d’affaires annuel, soit près de 2,8 milliards de dollars. 

Le “Digital Service Act” qui sera mis en place par la Commission européenne d’ici à la fin de l’année pourrait également mettre un très grosse pression sur les GAFA en termes de désinformation et de transfert de données. Selon le Commissaire au Marché Intérieur, Thierry Breton,  elle pourrait même prévoir en dernier recours la possibilité de forcer un acteur à vendre certaines activités si sa position dominante menace les intérêts des consommateurs ou de ses concurrents. Les Eclaireurs du Numérique décryptent ce “vent mauvais” qui souffle désormais en Europe sur Facebook.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La 5G rend-elle con ?

Numérique : le grand pantouflage